3, avenue de Camoëns - 75116 Paris
01 53 63 89 20

Un peu d’histoire

La Compagnie de Jésus à toujours accompagné et formé les étudiants à leur futur métier au moyen d’institutions variées.

A une époque où il semble difficile de concilier science et foi, la « conférence des jeunes gens » est née en 1876 sous la direction du Père Hubin, sj et la présidence du docteur Michaux.

De “la conférence des jeunes gens”…

La Compagnie de Jésus a toujours accompagné et formé les étudiants à leur futur métier au moyen d’institutions variées. La « conférence des jeunes gens » est née en 1876 sous la direction du père Hubin et la présidence du docteur Michaux. Initialement située au 35 rue de Sèvres à Paris elle se déplace au 12 rue d’Assas en 1903.

Très rapidement, cette conférence de jeunes chrétiens étudiants en médecine prend le nom de Laennec. La « conférence Laennec » réunit des étudiants en médecine en les aidant à préparer leur concours de l’externat et de l’internat grâce au soutien des « anciens ».

… au Centre Laennec aujourd’hui

Le Centre Laennec Paris n’est pas une « boite à colle » ou une « prépa médecine ». Il propose une autre manière d’accompagner les étudiants en médecine en les aidant à s’ouvrir avec cœur et intelligence aux défis du monde dans lequel ils travaillent car la médecine est plus qu’une technique.

D’où vient le nom « Laennec » ?

Cet éminent médecin breton du dix-neuvième siècle, inventeur de stéthoscope, fervent promoteur de la méthode anatomo-clinique et de l’anatomie pathologique était un chrétien convaincu. René Théophile Laennec était très proche de la Compagnie de Jésus au moment de son rétablissement en 1814.

René Théophile Laennec
René Théophile Laennec
Stethoscope inventé par Laennec. Exemplaire propriété du Centre Laennec Paris
Stethoscope inventé par Laennec. Exemplaire propriété du Centre Laennec Paris